Retour Actualité |

Horta, c’est tout droit ! 

On n’a pas tous les mêmes vendredis : pendant que la terre commençait à préparer son week-end pascal, en mer, on s’agitait. ll s’en est passé, des choses, au cours des 24 dernières heures. Au bout du bout de l’ennui, les leaders de la deuxième édition du Défi Atlantique ont arraché, à force de patience, leur bon de sortie de l’anticyclone des Açores. La meilleure nouvelle du jour, sans doute, tant l’absence du vent se faisait ressentir. À bord du Class40 Crédit Mutuel, Ian Lipinski a longtemps rongé son frein : « On a passé pas mal d’heures cette nuit dans une zone où il n’y avait vraiment pas de vent. C’est vraiment fatiguant, usant, parce que dans ces conditions, le pilote (automatique) ne marche plus ». 

Dans un deuxième temps, le Class40 Crédit Mutuel et ses rivaux, ont donc embarqué dans le train de vents dépressionnaires qui ont forci à mesure que les marins remontaient vers le nord, où se situe le centre de la dépression – sans chercher à l’atteindre. Ce grand bord tout droit devait permettre de savoir si le coup tactique tenté par Ian Lipinski, Antoine Carpentier et Rémi Fermin, à savoir rester dans l’ouest de la flotte pour toucher le vent en premier, allait se révéler payant. « On espérait repartir plus tôt que les autres, ça n’a pas été le cas ; là, on est sous spi pour un bon paquet de temps, et le vent va forcir », résume Ian, tout sourire. 

Si le moral reste bon, c’est parce que, dans le troisième temps, dans les grandes manœuvres menées dans le changement de cap, désormais plein est, les trois marins ont joué un joli coup en allant se glisser dans le sud de la flotte, pour s’emparer de nouveau de la troisième place derrière les monocoques menés par Ambrogio Beccaria et Alberto Bona. Le leader et son compatriote occupent le centre ; les chasseurs jouent sur les ailes : ainsi tactique-t-on régulièrement en course au large. Le spi aussi gonflé que le moral, l’équipe du Class40 Crédit Mutuel joue donc le troisième mouvement de la partition du Défi Atlantique et avance à plus de 17 nœuds ce samedi matin. Allegro ma non troppo*. Une allure qui plaît à tout le monde. 

*joyeux mais pas trop

News

Actualité |

Vidéo récapitulative saison 2023

Actualité |

« Garde le Cap »