Retour Communiqué de presse |

Le Class40 Crédit Mutuel au départ de la Transat Jacques Vabre, ambitions renouvelées

Ce dimanche 29 octobre, Ian Lipinski coupera la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre pour la troisième fois avec son Class40 Crédit Mutuel, et pour la première avec Antoine Carpentier, son co-skipper de la saison 2023. L’expérience cumulée des deux marins, associée à la vitalité d’un bateau toujours compétitif, permet au programme Skipper Crédit Mutuel de maintenir de hautes ambitions.

Il y a quatre ans, on ne voyait que lui sur le ponton des monocoques de 40 pieds. Robe rouge et blanc, nez arrondi, le Class40 Crédit Mutuel avait fait sensation. Pour son audace architecturale, d’abord, signée David Raison ; pour les performances sportives ensuite, le bateau et son équipage étant accueillis en vainqueurs trois semaines plus tard à Salvador de Bahia pour leur première course. 

Depuis, le premier Class40 à étrave arrondie de l’histoire de la classe a fait du chemin, avec Ian Lipinski aux commandes. À l’aube de cette 16e Transat Jacques Vabre, le couple homme-bateau a cumulé les honneurs. « Nous avons écrit un des plus gros palmarès en 40-pieds, avec quelques victoires (4), pas mal de podiums (5) et deux records, se réjouit Ian Lipinski. Quoiqu’il arrive sur cette édition de la Transat Jacques Vabre, ce Class40 Crédit Mutuel 158 aura été une belle réussite. Tout cela est très positif, et on espère bien ajouter une ligne de plus ! » 

Plus qu’une espérance, la perspective d’ajouter une ligne de plus au palmarès est une ambition. Une ambition élevée, tant la concurrence s’est développée en quatre ans, en intégrant dans la classe de nombreuses innovations de la course au large. Le projet Skipper Crédit Mutuel conserve des atouts à faire valoir, à commencer par l’excellence du travail de l’équipe qui a su, année après année, optimiser le potentiel du monocoque. « Aujourd’hui, il y a des bateaux a priori plus performants que le nôtre, mais on garde pour avantage la polyvalence », confirme son skipper. 

Une vision complétée par Nicolas Théry, président de Crédit Mutuel Alliance Fédérale, partenaire fidèle de Ian Lipinski. « Avec Ian Lipinski et le Class40 Crédit Mutuel, nous avons connu de belles victoires et de beaux podiums tout au long de ces quatre dernières années. Mais aussi des moments plus intenses et parfois des fortunes de mer. Lorsque le Class40 Crédit Mutuel prendra le départ dimanche pour cette Transat Jacques Vabre 2023, c’est l’ensemble des collaborateurs, des élus et des sociétaires du Crédit Mutuel qui se retrouveront embarqués dans l’aventure avec la certitude que nos deux grands skippers donneront le meilleur d’eux-mêmes du départ au Havre jusqu’à l’arrivée à Fort-de-France. » Pour Daniel Baal, directeur général de Crédit Mutuel Alliance Fédérale, « Dans la course au large, l’humilité face à l’océan est une vertu qui vous fait apprécier chaque instant d’une compétition, nous suivrons donc notre duo et tous les skippers engagés avec toujours autant d’engouement et de respect pour leurs performances. » 

L’addition des talents 

L’autre pièce maîtresse de cette aventure s’appelle Antoine Carpentier. Triple vainqueur de la Transat Jacques Vabre en tant qu’équipier à deux reprises (2017, 2019) puis en tant que skipper (2021), le solide Morbihannais compose avec Ian Lipinski un duo d’une grande expertise et d’un d’engagement féroce. Mais ce sont surtout la confiance que les deux marins s’accordent mutuellement et l’harmonie de leurs modes de fonctionnement qui sont à l’origine de leurs résultats depuis le début de la saison : « Ce qui nous unit, c’est l’envie d’être performants, résume Antoine Carpentier. Ian est un des meilleurs de la Class40, un bon régleur de bateau, il a du talent et il en veut ! Il fait partie de ceux qui ont des chances de victoire, même avec un plateau très relevé. Dans la préparation du bateau, de la navigation, de la météo, nous mettons le même sérieux ». 

« Une confiance mutuelle très forte s’est installée très rapidement, et la performance est venue naturellement, confirme Ian Lipinski. On a le même sens marin, la même relation au risque en mer : on n’est pas sur l’eau pour faire les jeux du cirque. C’est très agréable de naviguer avec Antoine, qui m’apporte beaucoup de sérénité. Même s’il a une très forte envie de gagner, il ne joue pas sa vie sur chaque bord, contrairement à moi, peut-être… ». 

Bien malin qui désignera le vainqueur de cette Transat Jacques Vabre dans une classe où une dizaine de tandems sont en mesure de s’imposer. Vainqueur cette saison du Défi Atlantique, 2e de la CIC Normandy Channel Race, le duo Ian-Antoine a les ressources pour offrir au Class40 Crédit Mutuel, une très belle place sur la Route du café.

News

Actualité |

Vidéo récapitulative saison 2023

Actualité |

« Garde le Cap »